Bonjour à chacun et chacune,

C’est ainsi que le mardi 15 octobre, j’ai commencé ma tournée à Orléans. Mon partenaire, Krystof Colliot de l’association l’APIRJSO Couronnerie allait être chargé de m’amener sur les différents lieux de mes interventions. Un très bon accueil et j’ai eu droit à une visite de l’ESAT au siège de l’association qui fut chaleureux.

Une soirée mémorable

La première intervention fut à Blois. Une soirée mémorable, non par le nombre de spectateurs qui fut légèrement bas (4 pour être précis, mais par le voyage aller-retour. L’aller nous a valu 1h30 de route à cause des travaux sur l’autoroute. Et le retour,ce fut 2h30 de voyage avec une 1h30 pour faire 4 km en rase campagne suite à une coupure d’autoroute. Pour revenir à mon intervention, la conférence-théâtralisée « Au secours, j’ai un collègue sourd » et la dédicace de mon livre « Sourd et certain » a été riche d’échanges. J’ai du passer mon script à deux personnes car nous n’avions pas trouvé, hélas , d’interprète LSF.

Le roi Souleymane

Le lendemain, mercredi 16 octobre, nous partîmes à Saint Amand en Puisaye, très jolie petit village réputé pour ses poteries.  Nous fûmes accueilli au foyer « Petit Pierre », un foyer d’adultes sourds avec handicaps associés. Et je vécu la rencontre du « roi » Souleymane. Je fus marqué par sa jovialité et son dynamisme avec sa surdité et ses difficultés motrices. Il s’est marié avec une des résidentes à la mairie du village. Pourquoi le roi ? Parce qu’il rayonne le village en se promenant dans les rues quotidiennement et en saluant les habitants. Il dégage une sacrée énergie. Il était venu donc me voir jouer avec quelques uns de ses camarades. Je suis intervenu dans une petite cour de la libraire « Les oiseaux de nuit ». Il y avait 25 personnes et ce fut très sympathique au niveau des échanges.

Une liberté toute relative

Jeudi 17 octobre, une journée placée sous le signe de la liberté. J’en ai profité pour visiter le centre-ville d’Orléans, sous la pluie.  Une belle découverte. Et le soir, j’ai fait ma troisième intervention au siège de l’APIRJSO la Couronnerie devant une vingtaine de personnes. De très bon retours ont pu arriver jusqu’à mon seul oreille valide.

Je suis donc reparti enchanté de ma tournée sur Paris pour rejoindre le colloque « Ensemble pour mieux entendre » à la Halle Pajol.

Au colloque « Ensemble pour mieux entendre »

Au colloque organisé par le BUCODES et l’ARDDS Ile de France, j’ai pu assister à quelques mini-conférences très intéressantes dans l’amphithéâtre. J’ai joué ma conférence-théâtralisée à la fin de la journée et j’ai bien entendu que le public avait apprécié, grâce à la boucle magnétique et à la transcription écrite.
Le lendemain, il y avait des tables-rondes mais j’ai plus été présent auprès des stands et surtout à la librairie ou j’ai fait une séance-dédicace à la pause-déjeuner avec un autre auteur, Dhafer ayant dessiné Solios.

Ce fut donc deux jours bien denses avec de belles rencontres lors du colloque. J’espère participer à d’autres forums pour apporter ma pierre à l’édifice sur la compréhension de la surdité dans la vie quotidienne auprès du grand public.